fbpx

Hervé Alexandre, université de bourgogne, lauréat du prix Enoforum 2020

La procédure d’évaluation des travaux de recherche candidats à l’ENOFORUM AWARD 2020, un concours consacré à la recherche internationale et encourageant le dialogue entre la recherche et la production dans le secteur vitivinicole, vient de se conclue. Trente-cinq travaux scientifiques de 21 groupes de recherche de différents pays étaient en compétition pour le Prix 2020, parmi lesquels 14 ont été sélectionnés par le Comité scientifique pour être présentés lors du congrès Enoforum 2020.

L’édition espagnole d’Enoforum 2020 devait avoir lieu à Saragosse les 7 et 8 mai, mais la situation liée au COVID a causé l’annulation de la conférence présentielle. Cependant, grâce à l’expérience en matière de gestion de webinaires acquise par l’équipe de Vinidea ces dernières années, il a été possible de transformer en 12 heures d’événement numérique presque tous les contenus initialement prévus, en ne renonçant qu’aux dégustations et aux espaces d’exposition. La présentation des candidats sélectionnés a eu lieu dans le cadre d’Enoforum Web, le premier congrès virtuel dans le monde du vin, qui a eu un large écho parmi les techniciens hispanophones auxquels il s’adressait, et a enregistré un énorme succès avec plus de 2000 participants.

La particularité du prix Enoforum est le rôle primordial accordé aux agronomes et aux œnologues pour évaluer les lauréats, préalablement sélectionnés par un Comité scientifique qualifié, composé en 2020 de 47 scientifiques (24 espagnols, 20 européens et 3 de pays extracommunautaires producteurs de vin).

Le lauréat est Hervé Alexandre, de l’Unité Mixte de Recherche Procédés Alimentaires et Microbiologiques (PAM) de l’Université de Bourgogne (France), qui a mené la recherche intitulée « La bio-protection en œnologie : une véritable alternative aux sulfites » avec les co-auteurs Scott Simonin, Chloé Roullier-Gall, Jordi Ballester et Raphaëlle Tourdot-Maréchal. Le travail, réalisé entre 2006 et 2009, étudie l’ajout précoce de micro-organismes tels que les levures et les bactéries sur les raisins récoltés ou le moût de raisin avant la fermentation afin de permettre la réduction de l’ajout de sulfites.

Le prix de 2.500 €, financé par Laboratorios Excell Ibérica S.L, est dévolu au fonds de recherche du gagnant.

D’autres travaux de recherche classés après le lauréat, mais avec des notes d’évaluation très élevées, méritent d’être mentionnés :

  • Le chitosane régule les gènes de la voie ROS et renforce le potentiel antioxydant du raisin – Rupesh Singh,Virgílio Falco, Isaura Castro, Fernanda Cosme, Ana A. Oliveira, Centro de Química de Vila Real, Universidade de Trás-os-Montes e Alto Douro (Portugal)
  • Une technologie pour récupérer et moduler l’arôme perdu pendant la fermentation alcoolique – Lorenzo Guerrini, Alessandro Parenti, Università degli Studi di Firenze (Italy)
  • Capacité de discrimination du potentiel hydrique des feuilles et des tiges à différents moments de la journée grâce à une méta-analyse sur la vigne – Luis Gonzaga Santesteban García, Universidad Pública de Navarra; Diego S. Intrigliolo, CEBAS-CSIC; José M. Mirás-Avalos, CITA-Aragón; José M. Escalona, Universidad Illes Balears; Amelia Montoro, ITAP-Albacete (Spain)
  • Assainissement du raisin par la lumière pulsée – Antonio Morata, AitanaSantamera, Iris Loira,María A. Bañuelos,Cármen González, ETSIAAB – Universidad Politécnica de Madrid (Spain)

La remise officielle des prix est prévue dans le programme du congrès d’ENOMAQ 2021, prévu du 9 au 11 février 2021, à Saragosse (Espagne)

______________________________________________________________

Le PRIX ENOFORUM « recherche pour le développement » est attribué sur la base du jugement exprimé par les acteurs du secteur viticole.
La procédure de sélection prévoit trois phases :

  • Les résumés des recherches soumises sont évalués anonymement par le comité scientifique selon le critère « degré d’innovation et d’intérêt pour le sujet ».
  • Les travaux qui reçoivent les meilleures notes deviennent candidats au prix. Les participants à la conférence Enoforum jugent les présentations sur la base du critère « bénéfice de la recherche pour le développement de l’industrie du vin ». Les cinq œuvres les mieux classées composent le groupe des finalistes
  • Examen scientifique : les manuscrits soumis par les finalistes seront examinés par un groupe d’experts sélectionnés au sein du comité scientifique, qui évaluent la « valeur scientifique » de la recherche.

Le Prix Enoforum 2020 bénéficie du soutien de Laboratorios Excell Ibérica S.L., une entreprise créée en 2008 à Logroño, dans la Rioja, grâce à la collaboration de personnalités du monde du vin français et espagnol. Plus qu’un laboratoire d’analyse, Excell Ibérica met son expérience et ses conseils à la disposition des professionnels de l’industrie vinicole et agroalimentaire afin que le produit final réponde toujours aux critères de qualité les plus exigeants du marché, garantissant ainsi un plus grand succès à la cave.