fbpx

Zaragoza

2018

La première édition espagnole bat déjà des records, avec la participation de 40 groupes de recherche, 28 entreprises leader et près de 500 techniciens.

Transféré en terre ibérique pour sa onzième édition, ENOFORUM, le congrès technico-scientifique de référence au niveau européen pour le secteur vitivinicole, a eu lieu les 31 mai et 1er juin 2018 au Palais des congrès de Saragosse, soulignant la vocation internationale et la croissance continue de l’événement, dédié à l’innovation dans le secteur.

Gianni Trioli, président de VINIDEA srl, la société qui organise ENOFORUM (pour l’édition espagnole en collaboration avec EXCELL IBÉRICA), a réitéré dans les salutations d’ouverture de l’événement les concepts qui ont inspiré l’événement depuis sa première édition : « L’innovation, comprise comme l’application à grande échelle de nouvelles technologies qui améliorent de manière significative la production de vin dans une région donnée, est toujours le résultat d’une collaboration entre des centres de recherche, pour la vérification scientifique des phénomènes, des entreprises fournisseurs, indispensable dans les phases de financement et développement en grandeur réelle, et des techniciens de pointe, qui testent les nouveautés et permettent de comprendre leur potentiel et leurs limites d’application. Là où l’un des trois acteurs fait défaut, il y a peut-être une recherche prestigieuse, un excellent marketing, une croissance de l’image d’un vin, mais il n’y a pas de véritable innovation. De plus, l’innovation aujourd’hui doit être recherchée à l’échelle internationale, un technicien ne peut plus se limiter à savoir ce qui se passe sur son territoire ».

 

Né en 2000 de la collaboration entre VINIDEA et SIVE (Société italienne de viticulture et d’œnologie), ENOFORUM a toujours impliqué à l’échelle mondiale les trois acteurs de l’innovation (centres de recherche, fournisseurs, techniciens), en concentrant en un seul endroit et en quelques jours un panorama complet des nouveautés produites au cours des dernières années.

Grâce au patronage et à la collaboration de nombreuses associations et organisations représentant le secteur vitivinicole espagnol et international, ENOFORUM est, depuis sa première édition en Aragon, le principal congrès technico-scientifique du secteur aussi dans la péninsule ibérique : en deux jours, en effet, les quelque 500 participants ont pu assister à 41 présentations orales de chercheurs nationaux et internationaux, visiter 15 stands de fournisseurs à la pointe du secteur, participer à 8 dégustations démonstratives de différents styles de vin et de différentes solutions technologiques de transformation et lire 23 posters de travaux scientifiques.

Preuve de l’attention portée au monde de la recherche, les sessions consacrées au Prix ENOFORUM de recherche pour le développement, d’une valeur de 5 000 €, parrainé par EXCELL IBÉRICA, ont été très populaires. Grâce à l’adoption de technologies modernes visant à faciliter l’interactivité, chaque participant a pu exprimer son opinion sur la qualité des travaux présentés, poser des questions, commenter ou partager son expérience. 20 articles scientifiques ont participé au concours, dont 12 ont été sélectionnés par le comité scientifique pour être présentés oralement à Enoforum 2018.

La gagnante est María Ángeles del Pozo Bayón, de l’Instituto de Investigación en Ciencias de la Alimentación (CIAL) CSIC-UAM, qui, avec ses collègues Adelaida Esteban-Fernandez, Maria Perez-Jimenez et Celia Criado, a remporté le prix, Carolina Muñoz-González (CSGA-INRA) a présenté les résultats de ses recherches sur « Les progrès dans la connaissance des facteurs chimiques, biochimiques et physiologiques impliqués dans l’arôme rétro-nasal du vin lors de sa consommation ».

Les équipes suivantes ont ensuite obtenu les meilleures notes au cours de l’évaluation (par ordre alphabétique de l’auteur principal) :

– María Paz Diago Santamaría, Juan Fernández-Novales, Salvador Gutiérrez, Javier Tardáguila, Instituto de Ciencias de la Vid y del Vino (Universidad de La Rioja, CSIC, Gobierno de La Rioja) avec le travail : « Spectroscopie NIR et vision hyperspectrale : techniques rapides et non invasives pour déterminer la composition de raisins intacts ».

– Juan Manuel Martínez, Marcos Andrés Maza, Ignacio Álvarez y Javier Raso, Université de Saragosse, avec l’ouvrage « Réduction du temps de vieillissement du vin Chardonnay par électroporation ».

La 11e édition d’ENOFORUM restera également dans les annales pour avoir été organisée en collaboration avec de nombreux acteurs jouant un rôle dans l’innovation vinicole espagnole et internationale. Outre l’OIV, qui a apporté son patronage moral à ENOFORUM lors de plusieurs éditions, l’événement a également bénéficié cette année du soutien de la Plataforma Tecnológica del Vino, de la Conferencia Española de Consejos Reguladores Vitivinicolas, du Centro para el Desarrollo Tecnológico Industrial et des associations d’œnologues de La Rioja, de Catalogne, de Castille-et-León, de Castille-la-Manche et d’Aragon.

Les enregistrements des présentations de l’Enoforum sont publiés dans le magazine internet INFOWINE.