fbpx

LUCIA GONZALEZ-ARENZANA, Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ICVV), lauréate du CONCOURS ENOFORUM CONTEST 2021

Enoforum Contest

Logo EWC

La procédure d’évaluation des travaux de recherche participant au concours Enoforum Contest 2021, un concours virtuel mondial destiné à la communauté scientifique du secteur vitivinicole, est achevée. Sur 100 travaux scientifiques de différents pays étaient en compétition pour le prix 2021, 42 ont été sélectionnés par le comité scientifique, composé cette année de 86 scientifiques de 17 pays, pour être présentés oralement lors de la conférence Enoforum Web Conference 2021.

Pendant les trois jours de la conférence Enoforum Web Conference, qui s’est tenue en ligne du 23 au 25 février, les auteurs des 42 travaux les mieux classés et présélectionnés pour le prix ont présenté leurs recherches sous la forme d’un flash-talk axé sur les résultats pratiques. Le congrès numérique a eu un large écho parmi les techniciens du monde entier et a enregistré un énorme succès avec plus de 5500 participants. Le caractère distinctif du concours Enoforum est le rôle primordial donné aux agronomes et aux œnologues dans la définition des gagnants en évaluant les présentations en temps réel pendant la conférence.

Lucia Gonzalez Aranza La gagnante est Lucía Gonzalez-Arenzana de l’Institut des sciences de la vigne et du vin (ICVV), basé dans la région de la Rioja (Espagne), qui a présenté la recherche intitulée “Plasma à froid à pression atmosphérique pour éliminer les Brettanomyces du bois de chêne” avec les co-auteurs Ana Sainz-García, Ana González-Marcos, Rodolfo Múgica-Vidal, Ignacio Muro-Fraguas, Rocío Escribano-Viana, Isabel López-Alfaro, Fernando Alba-Elías et Elisa Sainz-García.

Dans l’industrie œnologique, l’entretien et l’assainissement des fûts de chêne sont devenus une tâche fondamentale. Le bois possède une structure poreuse qui facilite la pénétration non seulement du vin, mais aussi des micro-organismes qu’il contient, comme la levure altérante Brettanomyces bruxellensis. Bien que la méthode la plus utilisée pour assainir les barriques soit la combustion de pastilles de soufre, il existe une directive européenne qui limite cette pratique, même si une alternative efficace n’a pas encore été trouvée. Cette recherche fait partie d’un projet qui étudie l’application du plasma froid à la pression atmosphérique (APCP) pour assainir les douves en bois de chêne.

Le prix de 10.000 € est dévolu au fonds de recherche du gagnant, et la recherche sera présentée de manière détaillée lors des futurs événements Enoforum aux Etats-Unis et en Italie.

L’article décrivant la recherche du lauréat est disponible sur le journal internet INFOWINE: “Cold plasma at atmospheric pressure for eliminating Brettanomyces from oak wood”